Jean-Jacques Crevecoeur
préface de Paule Salomon
Relations et jeux de pouvoir.
Ed. Jouvence

Dès sa première édition, ce livre a été accueilli tant par le public que par les professionnels comme un ouvrage de référence sur un thème quasiment absent des théories de communication : les phénomènes de pouvoir, d'emprise, de manipulation et de mise en dépendance dans les relations. A travers un dialogue permanent avec le lecteur, s'appuyant sur de nombreux exemples de la vie quotidienne et professionnelle, ce livre pose trois questions fondamentales:- comment et pourquoi un jeu de pouvoir se met-il en place à notre insu ou contre notre gré, malgré nos bonnes intentions ?- comment repérer les jeux de pouvoir que nous subissons dans la dynamique de nos relations, avant qu'ils n'explosent comme autant de bombes à retardement minant notre existence ? - comment désamorcer ces phénomènes de pouvoir, sans tomber dans le travers des techniques de communication manipulatrices qui ne feraient que renforcer la dégradation des relations ? C'est une véritable éthique relationnelle basée sur de nombreuses années de recherche et de pratique professionnelle que nous propose ici l'auteur. Un ouvrage indispensable pour tous ceux qui souhaitent (re) construire des relations authentiques !

COMMUNICATION et AFFIRMATION DE SOI

Marie Haddou
Savoir dire non.
Ed. Flammarion

Qu'est-ce qu'on aimerait pouvoir dire non ! Au déjeuner dominical chez les beaux-parents, à quelqu'un qui s'invite, à un patron qui demande un travail à la dernière minute, à une vendeuse qui veut vous vendre un horrible pantalon. Seulement voilà, on dit oui. Si tel est votre cas, achetez d'urgence ce livre qui peut véritablement changer votre vie. L'auteur décortique de nombreuses situations à l'aide d'exemples authentiques et vous propose une transformation en deux étapes : d'abord comprendre, ensuite mettre en pratique. À travers de nombreux petits récits mettant en scène des difficultés à dire non, vous allez forcément retrouver votre propre situation. Commencez par rai-son-ner : de quoi avez-vous peur en disant "non" ? Ces peurs sont-elles fondées ? Évitez la fuite et le mensonge chronique. Affirmez-vous et faites valoir vos droits ! Apprenez à neutraliser un vendeur. Attention, il ne s'agit pas non plus de tomber dans le "non à tout", qui ne mène à rien et signe souvent un trouble psychiatrique. L'auteur, psychologue clinicienne, nous invite à faire face aux peurs qui nous piègent à notre insu. Elle propose diverses méthodes pour s'affirmer sans culpabilité dans les situations les plus difficiles. Vous avez entre les mains un mode d'emploi remarquable qu'il suffit de suivre à la lettre pour réapprendre à dire non et redevenir enfin vous-même. --Anne Dufour 

Derrière un titre qui a des allures de boutade s'annonce un ouvrage sérieux, bâti comme un roman. Les deux auteurs, psychiatres, proposent des solutions simples afin d'aider chacun à mieux réagir face aux personnalités réputées difficiles et à améliorer la compréhension des névroses bénignes. Dans la galerie des portraits esquissés par les auteurs, on retiendra l'anxieux qu'il faut rassurer, le paranoïaque dont il convient de déjouer la susceptibilité, l'histrion face auquel mieux vaut garder ses distances, l'obsessionnel dont il faut valoriser l'énergie ou encore le narcissique auprès duquel il est préférable de ne pas se mettre en valeur.

À partir de cas concrets, le lecteur découvre les traits saillants de chaque personnalité type, ainsi que les interprétations destinées à mieux comprendre les raisons de leur comportement. Cette explication est le préalable indispensable pour mieux anticiper les réactions et maîtriser les émotions de ces perturbateurs qui, au quotidien, peuvent agacer et nous mettre au bord de la crise de nerfs. --Paul Klein

François Lelord
Christophe André
Comment gérer les personnalités difficles.
Ed. Odile Jacob
Alexie Lorca
Savoir dire oui pour construire sa vie.
Les Ateliers de psychologie magazine

Dire NON est presque devenu une vertu moderne. Le NON serait l’apanage de l’affirmation de soi, de l’insoumission, de l’autoprotection. Et si cette position n’était bien souvent qu’une posture ? Réhabilitons le OUI, synonyme d’engagement, d’ouverture à l’autre et d’acceptation de soi.